Alors… je me demandais comment j’allais introduire cet article et puis une idée m’est venue. Celle de te préserver de longues soirées à te demander : quelles cordes de guitare électrique choisir? Quel tirant? Non, pas en t’expliquant tout ce que je peux, non. Surtout en te disant que si tu ne t’es jamais posé la question jusque là, surtout, surtout… ne te la pose pas!

Quel tirant de cordes choisir, c’est une question qui rend fou. Comme dans cette scène des 12 Travaux d’Astérix où il doit faire valider un putain de formulaire et que ça prend des plombes. Donc, si ça n’a jamais été un problème pour toi, continue à utiliser les mêmes cordes. Si si, vraiment. Si tu t’es déjà posé la question, ben t’es foutu. Voyons donc quelles cordes choisir pour ta guitare électrique, en particulier quel “tirant ».

1 – “Ca dépend”, ça dépasse!

Je commencerai par te dire que de toutes façons ça dépend. De plein de choses. Parfois de choses très terre à terre : t’as une poigne de mollusque? Alors t’oublies direct les gros tirants. Pour toi ça sera le chewing-gum. Si à l’inverse t’as les avant-bras plus gros que mes cuisses, ben là va falloir monter des troncs d’arbres sur ta pelle. Je te laisse méditer cette image tout droit sortie des forêts canadiennes.

Ca dépend aussi de ton toucher, de ton attaque. Et puis tout bêtement de ce à quoi tu t’es habitué si tu joues depuis quelques temps. Ceci étant dit, qu’il s’agisse de tirants de cordes ou d’épaisseur de médiators, je n’ai qu’un conseil : essaye plein de combinaisons différentes.

2 – Les différents jeux de cordes de guitare électrique

Maintenant que le disclaimer est fait (ce qui ne m’empêchera pas de me prendre des volées de tomates de la part des puristes), intéressons nous à toutes les possibilités. La première chose à savoir, c’est que les tirants de cordes sont classés par « lourdeur » : du très très léger (extra light) au très lourd (extra heavy). Tu vas donc tomber sur les dénominations suivantes :

  • Extra light : le chewing gum auquel je faisais référence plus haut. C’est sans jugement valeur, des gens très bien jouent avec ça!
  • Super light : un grand classique en 9-42, très souvent monté de série sur les guitares électriques neuves;
  • Light : le deuxième « grand classique », le 10-46;
  • Medium : on perd un peu en flexibilité mais ça tient mieux les grosses attaques;
  • Heavy : on commence à avoir des trucs qui coupent les doigts là…
  • Extra heavy : les troncs d’arbres, pour les vrais durs!

Oui, ça te fait une sacrée palette de possibilités. Mais tous les tirants ne sont pas bons à prendre, en fonction de ce que tu joues et comment tu le joues. Et normalement si t’as bien lu tu vas me dire : t’es bien sympa Matt (et oui, merci!), mais tu me balances des chiffres comme ça. Ils veulent dire quoi?

3 – Les tirants de cordes de guitare électrique

Donc avant d’aller plus loin, petite précision sur comment sont mesurées les tensions des cordes de guitare. Déjà en te disant que je dis une connerie quand je parle de « tension » puisque l’on s’intéresse en réalité au diamètre des cordes, exprimé en millièmes de pouces. Ca t’en bouche un coin hein? A moi aussi.

Voici un tableau représentant quelques jeux de cordes standards :

Mi aigu – E
Si – B
Sol – G
Ré – D
La – A
Mi grave – E
Extra light 8 11 14 22 30 38
Super light 9 11 16 24 32 42
Light 10 13 17 26 36 46
Heavy 11 13 20 30 42 52
Extra heavy 12 15 26 34 44 54

 

Comme tu peux t’en douter, on ne joue pas la même chose ni de la même manière avec un extra super light et un extra heavy!

4 – Avantages et inconvénients des différents tirants de cordes

Une première considération est qu’il existe deux jeux standards “passe partout” que sont le “super light” et le “light”. Avec un 9-42 ou un 10-46, tu es en eaux pas troubles du tout. Perso je trouve le 9-42 trop léger, mais ça c’est parce que j’ai des grosses paluches. Beaucoup de guitaristes font des merveilles avec. Le 10-46 est un bon compromis entre la maléabilité des cordes et la tenue face à une attaque un peu franche. Justement, parlons plus précisément des avantages et inconvénients d’un tirant light vs heavy…

4.1 – Avantages et inconvénients des cordes light et super light

Au chapitre des avantages d’un tirant super light / light : c’est très malléable. Aucun problème pour monter des bends (action de pousser ou tirer la corde pour changer la note), surtout sur du 8 ou 9 en corde de mi chanterelle (le mi aigu). Il sera donc particulièrement adapté à un jeu de soliste et minimisera la fatigue. Un 10 commence à devenir un peu plus difficile à bouger à répétition, gare aux ampoules dans les premiers temps! J’ai beaucoup joué avec du 10-46 et j’ai fait pas mal de cloques…

En revanche, comme rien n’est jamais parfait dans la vie, le super light / light présente quelques inconvénients. En premier lieu, la justesse de la note. Si t’as un peu de poigne, un tirant extra light ou super light peut poser des problèmes de justesse car tu vas vite faire des “mini bends” sans le vouloir, tellement ça bouge facilement. Je sais que je suis incapable de jouer avec ces tirants.

Autre souci, si t’as une attaque franche (ce qui généralement va de paire avec la poigne), tu vas faire souffrir les cordes qui vont mal te le rendre à coups de problèmes de justesse et de pétages intempestifs. Je ne peux pas faire un solo avec de l’extra light sans finir avec 4 cordes au lieu de 6… bref, ça demande un certain doigté.

Enfin, il semblerait que ce soit le type de tirant qui convient le mieux aux sons basés sur de la distorsion “clean” (un son creusé -mediums au plus bas- et propre à la Satriani par exemple, à l’inverse d’une disto crado mode dirty blues).

4.2 – Avantages et inconvénients des tirants lourds

Si t’es pas trop bête, et si t’es en train de lire jusqu’ici on peut même raisonnablement affirmer que tu es intelligent(e), le “heavy” va être un miroir du “light” en termes d’avantages et d’inconvénients.

Le gros avantage des tirants lourds, c’est que ça sonne juste même sous les coups (à condition que tu te sois accordé avant de jouer. Tu t’accordes, hein?). Tu peux attaquer avec des pièces de monnaie, ça pètera pas. Par contre, désavantage en conséquence : t’oublies les bends de deux tons, même 1 ton et demi va falloir bien tirer.

Côté son, ce sont des cordes qui vont avoir un son plus rond, avec plus de mediums. Par contre l’attaque sera meilleure, le sustain (durée de la note) également.

5 – Quel jeu de cordes de guitare électrique choisir?

Qui va utiliser quoi du coup? Si t’es une brute, oublie les tirants light et inférieur. Si tu débutes, à l’inverse, ces tirants sont tes amis. Tu vas peut-être me dire : ouais mais c’est bien gentil tout ça, mais moi j’ai envie d’attaquer costaud et de pouvoir faire mes solos quand même! Bienvenue dans le monde merveilleux des jeux “hybrides”.

Ces jeux hybrides combinent le meilleur des deux mondes : un “light top” pour garder de la malléabilité pour les solos, et un “heavy bottom” pour que tu puisses bourriner tes rythmiques. A titre personnel, j’ai trouvé mon bonheur avec du 10-52. Il existe plein de combinaisons différentes qui te permettent vraiment de coller à ton jeu. Des 9-46 ou 10-48 par exemple qui sont de très bonnes alternatives à leurs petits frères et “grands classiques” 9-42 et 10-46. Encore une fois, il faut essayer!

Donc, si je récapitule les critères de choix les plus importants :

  • Débutant vs confirmé : en tant que débutant, t’as pas trop intérêt à aller vers les troncs d’arbres. Les tirants super light seront bien plus sympas pour tes petits doigts tendres ;
  • Solo vs rythmique : si tu joues beaucoup de solos, les tirants light et plus léger sont tes amis. Si t’as un jeu essentiellement basé sur la rythmique/accompagnement, tu peux monter un peu pour assurer la note!
  • Attaque franche vs soft : tu sais instinctivement si tu attaques comme un âne ou pas. Si c’est le cas, il faut monter vers du lourd ;
  • Si tu veux garder un maximum de possibilités en accompagnement et solos avec une attaque franche, un jeu hybride light top/heavy bottom est tout indiqué!
  • Et dernière considération non abordée jusqu’ici : si tu t’accordes plus bas que le standard (en drop D par exemple avec la corde de mi grave en ré, ou en Mi bémol), tu as besoin d’un tirant plus costaud pour compenser la perte de tension sur ton accordage (les cordes seront mécaniquement plus “molles”).

 

6 – Quand un réglage de l’instrument devient nécessaire

N’oublie pas qu’un changement de tirant n’est pas neutre pour ta guitare électrique. Un réglage chez un luthier ne pourra être que bénéfique car le changement va modifier la contrainte à laquelle l’instrument doit répondre. Il va donc bouger et tu vas perdre en confort de jeu. Ca ne sera pas le cas si tu passes d’un 9-42 à un 9-46 par exemple, mais si tu fais un vrai “saut” sur un jeu plus lourd, il est probable que l’instrument nécessite un ajustement pour conserver tout son confort. C’est aussi vrai si tu fais plusieurs essais à la suite vu que tu vas appliquer différentes contraintes. De toutes façons, je ne peux que t’encourager à aller faire faire un réglage de temps en temps. Se trouver un bon luthier, c’est comme trouver un bon ostéo. Ca change la vie.

7 – Conclusion le choix des cordes de guitare électrique

Pour conclure, je vais remettre un peu le bordel dans ta tête en te disant que certains des plus grands guitar hero utilisent des tirants assez extrêmes et sortent pourtant des sons qui peuvent paraître contre nature vu le tirant.

Prends Brian May par exemple, le guitariste de Queen. Il a probablement le son de soliste que je préfère, assez monumental dans le genre. Il joue avec une combinaison improbable : du 8-38 avec une pièce de monnaie (!!!). Je fais pas trois notes avec un tel assemblage. Ca demande un toucher très très particulier (et des sacs de pièces car il en paume un max vu qu’il doit les tenir très légèrement).

Autre “gros son” à jouer très light : Billy Gibbons de ZZ Top. 8-38 également si mes sources sont bonnes (j’ai même lu 7-37… ça dépasse mes capacités de compréhension). Billy envoie le pâté avec du chewing gum (je te laisse visualiser).

Et à l’extrême inverse, tu as monsieur Stevie Ray Vaughan qui envoyait la sauce avec du 13-58. Oui t’as bien lu, même accordé un demi-ton en-dessous de la normale ça pique. Les fameux troncs d’arbres. Il devait avoir du titane à la place des os. En fait c’était Wolverine.

Voilà, je crois qu’on a fait un bon petit tour sur les tirants de cordes de guitare électrique. Ca t’a été utile? T’as trouvé ton bonheur? Raconte-nous ça en commentaires : avec quoi tu joues? Pour quoi as-tu changé? Et si tu as des questions, n’hésite pas!