Une des meilleures tactiques pour progresser à la guitare électrique -si c’est pas d’ailleurs LA meilleure façon de progresser- est de t’enregistrer. C’est un peu comme descendre du vélo pour te regarder pédaler, sauf que tu risques pas de te casser les dents sur le bitume. Enfin si, tu risques de te casser les dents, mais ça fera pas mal en vrai et personne le saura. Quand tu t’écoutes sur un enregistrement, tu entends tous les défauts : bonjour la leçon! Je te propose donc un petit tuto pour t’expliquer comment enregistrer sa guitare sur Mac (je suis preneur d’un article invité si tu sais le faire sur Windows!).

Attention, t’entendre jouer autrement que pendant que tu joues risque de te faire saigner les oreilles. C’est pourtant un excellent moyen d’améliorer ton jeu parce que tu vas très vite repérer tout ce qui ne va pas. Probablement plus que n’importe qui d’autre : c’est un peu comme si on était câblé pour s’auto-fouetter. Dit autrement, ça doit faire partie de ta routine d’apprentissage de la guitare électrique.

Pour suivre ce tuto, il te faut trois choses :

  1. Ton Mac : il est équipé d’un logiciel génial pour les musiciens. Garageband. S’il ne permet pas de faire de la production pro (c’est la chasse gardée de Logic Pro), il te permettra tout de même de faire des enregistrements d’excellente qualité sans te prendre la tête ;
  2. Une interface audio : plutôt que brancher ta gratte dans ton ampli habituel, tu dois la brancher dans une petite boîte qui va convertir le signal et l’envoyer dans le logiciel de musique. Perso, j’utilise la simplissime Apogée Jam au quotidien. Il en existe des tas : retiens surtout que tu n’as pas besoin de trente-six mille entrées. Une interface audio avec une entrée jack guitare suffit dans l’absolu. Petit tip : il y en a pas mal sur le marché de l’occasion et elles ont souvent peu servi (les Focusrite Scarlett Solo 2nd Gen semblent être un très bon choix). C’est donc là qu’il faut chercher en priorité… je dis ça…
  3. Des écouteurs, ou mieux, un casque de studio. J’utilise depuis quelques années un Audio Technica ATH-M50 X que je te recommande vraiment -d’ailleurs les avis sont unanimes-)

1 – Créer un nouveau projet

La première chose est donc d’ouvrir Garageband :

A l’ouverture, Garageband va te proposer plusieurs options avec des pré-réglages. Si t’es pressé, tu peux choisir directement « collection d’amplis » : il va te loader une sélection de pistes avec les amplis dessus et tu n’auras qu’à sélectionner une piste ou une autre pour changer le son que tu entends. Pour des raisons d’apprentissage, je te montre la version « longue », sachant que « long » est un très grand mot dans ce cas puisqu’il s’agit d’un clic de plus. Mais au moins tu sauras comment créer des pistes. Donc tu sélectionnes « projet vide » dans l’écran suivant :

2 – Créer une nouvelle piste audio pour guitare

Une fois que tu as choisi de créer un projet vide, Garageband te demande quel type de piste tu veux créer. Ce qui nous intéresse, c’est une piste de type « audio » configurée pour les guitares. Il suffit de suivre les images. Eh ouais, ils ont pensé à tout le monde! Sélectionne donc la guitare avec l’ampli sous « audio ». Attention : pense à vérifier que la case « je souhaite entendre mon instrument lorsque je joue et j’enregistre » est bien cochée sinon tu vas rien entendre, ce qui, avouons-le, serait très con.

Si tu as déjà branché ton interface audio à ton Mac, normalement Garageband l’aura déjà détecté et tu verras son nom dans la partie « Entrée » dans le bas de la fenêtre. Sinon, tu peux la brancher après avoir créé la piste, auquel cas tu vas voir ce message :

3 – Vérifier que tout est bien connecté

Te voilà donc avec :

  • Un nouveau projet ouvert
  • Une piste guitare configurée avec un ampli virtuel préchargé
  • Ton interface audio banchée et reconnue par Garageband
  • Ta guitare branchée à ton interface audio et ton casque branché soit à ton Mac soit à ton interface audio si elle a une sortie casque

Normalement, à ce stade, tu dois entendre ta guitare quand tu joues. Si tu n’entends rien, voilà la liste des choses à vérifier :

  • Quand tu joues, tu vois le petit niveau vert qui fluctue dans ton en-tête de piste (voir capture ci-dessous)
  • Si ce n’est pas le cas :
    • Vérifie le bouton de volume sur ta guitare
    • Vérifie que ton interface audio est bien connectée (un petit coup de je débranche/je rebranche marche toujours)
    • Vérifie que le bouton « mute » (haut parleur barré) n’est pas actif
    • Vérifie que le bouton avec les petites-ondes est bien actif, c’est le contrôle de ce que tu joues
    • Si ça ne marche toujours pas, il y a peut être un problème avec ton câble de guitare, ce qui peut arriver à force de les manipuler

Et voilà! Tu es prêt(e) à devenir une rock star en pyjama chez toi. Tu peux voir à la gauche de l’écran tout une liste de noms : ce sont des amplis déjà configurés. Il te suffit de cliquer sur chaque nom pour changer le son. Ils sont classés en « clean », « crunch » et « distorted ». C’est là que tu t’amuses à cliquer sur tous les presets pour te trouver quelque chose qui te plait. Perso j’aime bien le « Double Driven » dans le « Crunch ». C’est celui que je prends par défaut quand je travaille au casque!

4 – Choisir ses amplis et effets

En bas de la fenêtre, tu vois tous les réglages de ton ampli sélectionné. Tu peux jouer avec tous les boutons, c’est très drôle et c’est la meilleure façon d’apprendre. Je t’invite donc à expérimenter : coupe, pousse à fond, appuies. Partout. Ca marche comme les vrais amplis, sauf que ça ne te coûte rien d’avoir toute une collection.

Tu peux remarquer en haut à droite des réglages de l’ampli une série de trois boutons :

Le premier est extrêmement important et tu dois absolument, je dis absolument cliquer dessus à chaque fois que tu ouvres Garageband : c’est l’accordeur. Je n’en peux plus des gens qui enregistrent leur guitare sans s’accorder alors de grâce, évite de nous faire saigner les oreilles et prends tout de suite l’habitude d’accorder ta guitare avant de jouer. Merci bien. Très cordialement.

Le troisième bouton te permet de changer l’ampli sur lequel tu joues. Il y a des tonnes de combinaisons. Encore une fois, c’est comme ça qu’on apprend : joue avec, familiarise toi avec toutes les options et les différents sons. Clique partout partout.

Le deuxième bouton, lui, t’ouvre le monde des pédales d’effet. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’aime autant jouer en me branchant sur mon ordi : toute une collection de pédales d’effet directement intégrées sans avoir besoin de te créer un vrai rack avec tout un tas de pédales et de câbles et des problèmes d’alimentation tout ça tout ça. Nan, là, t’as tout directement dans ton laptop, c’est magique.

Là encore, c’est ultra simple d’utilisation. Tu glisses les pédales dans la fenêtre principale pour les ajouter. Tu les glisses à droite pour les enlever. Tu peux jouer avec tous les boutons, jouer sur tous les réglages. Amuses-toi. Vraiment. Ceci étant dit, j’aime bien les sons bruts donc j’évite de perdre trop de temps là-dedans. D’autres adorent façonner leur son pendant des heures. A toi de voir!

5 – Enregistrer sa guitare électrique

Donc on récapitule :

  • T’as tout branché
  • Tu t’entends jouer
  • Tu t’es trouvé un son qui déchire

Il est temps de t’enregistrer en train de jouer de la guitare électrique! Pour ça il te suffit de cliquer sur le bouton rond rouge dans les commandes en haut :

Tu joues ce que t’as envie et ça enregistre tout ce que tu fais. It’s a kind of magic, magic, MAGIC! Hum. Petits raccourcis très utiles pour l’enregistrement : R pour lancer. Barre d’espace pour arrêter l’enregistrement. Voilà ce que ça donne pendant que ça enregistre :

Et voilà, tu sais enregistrer ta guitare électrique sur Mac! Dès que tu sais jouer un morceau, je ne peux que t’encourager à t’enregistrer pour comprendre là où sont tes défauts. C’est vrai que c’est jamais évident de s’écouter jouer, mais je t’assure que ça va te faire progresser comme jamais!

Ce tuto t’as été utile? Tu as des questions ou un souci particulier? Les commentaires sont là pour ça, alors n’hésite pas!

Disclaimer : Certains liens dans cet article sont des liens « affiliés ». Concrètement ça veut dire que si tu achètes quelque chose via les sites que je te recommande, ils me lanceront quelques cacahuètes. Comme je suis là pour te faire gagner du temps et t’éviter de perdre ton argent, je ne recommande que des services, produits ou fournisseurs que j’utilise et dont je suis pleinement satisfait.